• Ewa Staub

Notre carte de route 2. Les quatre profils.

Dernière mise à jour : juin 17


Avant de décrire les quatre profils abordés dans la note précédente, une précision : quand on parle de l'amour et de pouvoir, il ne s'agit pas uniquement des relations personnelles. Cela concerne toutes nos activités et globalement notre posture. Est-ce que nous aimons le travail que nous faisons. Nos activités. Nos engagements. Est-ce que nous faisons les choses pour qu'elles soient faites de la plus belle manière possible ou pour nous attirer des applaudissements.

:-)



Profil A/CP - Amour et Compréhension :


Ah. Comment le dire. En réalité, on devrait en parler à la fin, puisque c'est un état auquel on arrive au bout d'un long voyage(1).

Les mamans ont une manière de regarder leurs nouveaux-nés. Elles regardent à la fois le bébé en entier et chaque petit détail. Et elles s'émerveillent devant la perfection de tout.

Les mathématiciens regardent de cette manière une équation nouvelle, unique, limpide.

Les peintres... bref, vous voyez où je veux en venir. La seule existence de la personne / chose aimée nous remplit de bonheur parfait et sans limites.

La seule envie qu'on a dans cet état, c'est de se consacrer entièrement à la personne ou l'activité aimée. Le temps ne compte pas et n'existe pas. Étrangement(2), en nous donnant entièrement à l'autre nous n'avons pas l'impression d'être diminués - au contraire, c'est là que nous nous sentons pleinement vivants.

Ce n'est donc pas l'orientation sur soi-même, mais l'orientation sur l'autre qui déclenche notre épanouissement(3).


On pourrait imaginer qu'il existe un état d'émerveillement parfait, sans parasitage, et dire que ce serait l'état A/CP à 100%. Et on l'illustrerait ainsi:



Je ne sais pas comme vous, moi je n'ai jamais vu une personne adulte dans cet état à 100%.

La légende raconte que... mais bon, chaque chose en son temps.


Profil P/CP - Pouvoir et Compréhension :


On pourrait dire que ce que la personne A/CP voit dans la lumière de soleil, la personne P/CP voit sous les rayons froides de la pleine lune. Les contours sont peut-être encore plus précis, mais ce n'est pas pareil.

Si la personne A/CP était passionnée des animaux, son alter-ego P/CP serait un taxidermiste.

La personne avec la dominante P/CP sera un chef d'entreprise très performant. Ses résultats seront excellents. Par contre, ses collaborateurs seront profondément malheureux.

Ce sera quelqu'un avec l'apparence impeccable - propre, probablement sportif et souvent séduisant. Malheureusement, ceux qui se laisseront séduire seront trahis tôt ou tard. Selon les besoin de notre P/CP.

Alors que la personne A/CP se consacre avec bonheur aux autres, une P/CP sacrifie sans sourciller les autres pour lui.

Dans la nomination à la mode, ce type de personne est souvent décrite comme manipulateur ou (terme très en vogue) - le pervers narcissique.

Il sera toujours entouré par une sorte de "fan club" - les gens qui aspireront à son amitié. Il leur offrira un simulacre de bienveillance. Il pourra être généreux, mais uniquement pour rendre les autres dépendants et renforcer leur complexe d'infériorité.

Dans le conflit, il ne perdra jamais son sang froid (il pourra faire semblant, s'il y voit des avantages); il aura les arguments pour tout et les ripostes cinglantes. Son adversaire sera déstabilisé, doutera de ses raisons et se sentira rapidement stupide et coupable.

Son univers se limite à lui-même. Les autres sont pour lui, en quelque sorte, les statues de cire dans son musée privé.

Ses victimes se recrutent en majorité parmi les A/CF.


Avec le temps qui passe, un P/CP ressentira parfois une vague inquiétude; Ayant passé sa vie à tout maîtriser, il n'aura pas suffisamment d'humilité pour accepter sa propre décrépitude. Il pourra essayer un dernier tour de force en se suicidant ("c'est moi qui décide") ou renforcer son déni par l'alcool, la drogue ou les cures de rajeunissement dont il ne verra pas le ridicule(4).


Nous allons visualiser l'archétype de P/CP comme ceci :




Profil A/CP - Amour et Confusion :


Si pour le P/CP nous avons dit qu'il voit son monde très précisément avec la lumière froide de la lune, pour le A/CF on pourrait dire que son monde à lui, il le voit à la lumière chaude du soleil, mais il est gravement myope et il se trouve qu'il a perdu ses lunettes. Ou plutôt qu'il ne les a jamais eues.

Son cœur lui dit que le monde est bon, et sa tête s'obstine à faire confiance à ceux qui lui font des offres mirobolantes (les P/CP).

Émerveillé par les bébés phoques, il s'engagera dans une organisation écologiste pour les défendre et, par exemple, ira faire exploser la centrale électrique qui les menace, en privant toute une région du courant(5).

Séduit par le concept de la justice sociale, s'embarquera dans les organisations politiques qui luttent contre les "ismes" divers (sexisme, racisme et des centaines d'autres) et, inéluctablement, comme tous les révolutionnaires, un jour il prendra une arme et ira faire justice aux "ennemis du peuple" que son P/CP lui indiquera.

Ainsi qu'à leurs épouses. Et leurs enfants de bas-âge.

En famille et entre amis, le A/CF sera mu par le désir de rendre ses proches heureux. Il leur préparera les plats qu'ils détestent et il leur achètera les cadeaux inutiles. Il aura les meilleures intentions du monde, mais il ne sera pas capable de comprendre que l'autre c'est justement l'autre et il n'aime pas toujours exactement la même chose que lui.

Contrairement à la personne avec la dominante A/CP, le A/CF ne voit pas la réalité, mais uniquement sa projection. Il vit dans son propre film et il vit douloureusement chaque épisode où la réalité vient parasiter sa projection.

Par exemple, quand son partenaire lui dit qu'il n'ira pas pour la centième fois en vacances dans son hôtel favori, car ça fait des années qu'il a envie de voir autre chose.

Ou quand son enfant annonce qu'il est en couple avec un/e autre partenaire que dans le film du parent A/CF. Ou qu'il fera d'autres études que ceux dont le papa rêvait pour lui(6).

Les déceptions sont très douloureuses pour un vrai A/CF, mais il a la capacité de s'en remettre magnifiquement, sans pour autant en tirer des bénéfices. La fois d'après il commettra rigoureusement la même bourde.

Les A/CF acceptent facilement l'autorité de quelqu'un qui leur semble plus avisé. Ou plutôt de quelqu'un qui sait leur présenter un projet joli et coloré. S'ils doivent choisir entre quelque chose de mignon et quelque chose de logique, il choisiront le mignon.


En vieillissant, après avoir essuyé des multiples déceptions, ils peuvent soit se renfrogner et tomber dans la case P/CF, soit prendre le risque d'une remise en question et voyager vers A/CF. Soit - je suis désolée de le dire comme ça, j'espère trouver une meilleure formule plus tard - se figer dans le monde confus et mignon, en se nourrissant de concepts qui les entretiennent là-dedans, comme "les séminaires de développement de soi", avec les slogans du genre "trouve la femme-louve qui t'habite", "libère ton potentiel créateur", "débarrasse-toi de relations toxiques"; Bref - de tous ces pièges qui dirigent l'attention d'un adorable A/CF vers son propre nombril, en l'empêchant de sortir enfin de son film, développer un brin de capacités d'analyses et de faire le voyage vers le réel.


Sur notre graphique on le met en haut à gauche.



Profil P/CP - Pouvoir et Confusion :


Le cœur est sec et froid et les yeux voient flou.

Bourré de projections et des attentes, le P/CP n'a pas de compétences pour obtenir ce qu'il souhaite.

Quand il s'agit de l'enfant, nous disons qu'il est capricieux.

Quand c'est un adulte... ça peut être votre voisin qui est au chômage et qui vous appelle trois fois par jour pour vous dire que votre voiture dépasse d'un centimètre de sa place de parc. Ou que votre chien a aboyé. Ou que la chaise sur votre terrasse est de travers. Si par malheur il a décroché le poste de concierge dans votre immeuble, il transformera votre vie en cauchemar. S'il arrive à vous croiser sur l'escalier, vous en avez pour une heure à écouter à quel point les gens sont mauvais et le monde injuste.

Dans la typologie des 4 tempéraments(7), ce sera presque toujours le colérique. C'est dans son foyer qu'il y aura le plus de violences conjugales avérés(8).

Noyé dans ses projections, il peut imaginer que vous êtes son meilleur ami, celui qu'il attendait depuis tant d'années. Il débarquera chez vous avec une bouteille, sûr que vous rêvez de passer une soirée avec lui, à écouter sa description du monde cruel. Il vous invitera aux grillades. Au moment où vous déclinez poliment, vous passerez directement dans la case des méchants et il vous détestera. Mais il ne sera pas curieux de comprendre les raisons de votre refus.


Sa case se trouve en bas à gauche.



Une fois cela dit, nous sommes d'accord que l'être humain est magnifiquement complexe et on ne peut mettre personne dans une seule case. Toute la vie nous oscillons sur ces deux axes, nous déplaçant, selon les circonstances entre les quatre quarts.


L'avantage de notre catégorisation sur toutes celles que je connaisse c'est le fait que la nôtre donne une finalité à tout travail thérapeutique. Cette finalité serait de nous déplacer, avec notre fonctionnement, le plus loin possible vers le haut à droite. C'est à dire devenir quelqu'un de suffisamment lucide et bienveillante pour être capable à faire face tout seul à toutes les circonstances qui nous mettent en confusion et qui brisent notre cœur.




----

(1) Ou - qu'on se le dise - après une bonne prise de substances tout à fait illicites. Enfin - c'est ce qu'on dit.

(2) Étrangement aujourd'hui. Mes connaissances d'histoire et de sociologie sont trop faibles pour affirmer que "cela a toujours été" considéré comme étrange.

(3) Ce qui fait réfléchir sur le vrai sens des cours, séminaires et séances de développement personnel, épanouissement personnel, et des centaines de choses de cet acabit qui nous sont proposés partout. Mon pire cauchemar c'est de me souvenir de toutes les précieuses secondes que je n'ai pas données à mon petit frère ou, plus tard, à mon fils, pour "m'occuper de moi".

(4) Aussi observateur qu'il soit, il ne le verra pas.

(5) Mais - en rendant un fier service à un P/CP qui finance l'organisation écolo en question et qui souhaitait éliminer la concurrence pour reprendre, lui, la centrale électrique et les bénéfices qui vont avec. Et qui n'est pas excessivement préoccupé par les bébés phoques.

(6) En bref, l'état A/CF c'est un état où on rêve pour soi (ce qui peut avoir des conséquences catastrophiques), mais, ce qui est encore pire - on rêve pour les autres. Autrement dit - non satisfait d'être dans sa projection, on essaie d'attirer les autres là-dedans.

(7) Colérique, flegmatique, sanguin et mélancolique.

(8) Le P/CP peut aussi être violent et même sadique, mais il est trop intelligent pour que cela se sache.

53 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout