• Ewa Staub

Pourquoi habiter au Vallon.

(Alors qu'il y fait froid et il n'y a pas de vue sur le lac.)

Parce qu'on y vit des situations qui n'arrivent que rarement dans d'autres endroits. Par exemple - il y a très longtemps (quand on avait encore la Poste de l'autre côté de la rue), j'ai vite couru envoyer un courrier, en sachant que je dois revenir dans 10 minutes pour ouvrir la porte à quelqu'un. Bien sûr, pour une fois (merci la loi de Murphy), la queue était plus longue que 10 minutes d'attente. J'ai attendu jusqu'à la 8e minute et ensuite ai demandé au monsieur derrière moi si je peux lui laisser mon courrier et l'argent qui allait avec. Je savais qu'il allait dire oui 😊, il y a des signes qui trompent pas. Il a tout de même formulé une réserve sur la somme exacte, sur quoi j'ai dit que j'ai vérifié avant. Et je suis partie au galop. Six mois plus tard on s'est recroisés devant chez Claude. "Aaaah! Enfin je vous vois!" On a échangé des politesses de rigueur et le Monsieur a sorti son porte-monnaie. Ma première pensée était qu'il était devenu retraité, avait commencé une activité indépendante et voulait me donner sa carte de visite. Mais je me suis trompée. "Vous vous souvenez? J'ai envoyé un courrier à votre place cet hiver. Et vous m'avez donné dix centimes de trop. Voilà la quittance et voilà les dix centimes." *** J'ai gardé les deux. La pièce de 10 et la quittance. Au cas où, un jour, il me passerait par la tête d'être inexacte dans mes comptes. Merci Monsieur le Voisin.




tag

296 vues
 
  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn

©2019 par apprentissages mouvements émotions. Créé avec Wix.com